lundi 16 janvier 2017

“Nous avons lancé le processus de deuil de notre propre espèce„ – Nom de Zeus

Paul Jorion, Par Quentin Caffier

Paul Jorion n’est pas de ceux qui vous redonnent foi en l’avenir. Dans son dernier ouvrage Le dernier qui s’en va éteint la lumière, l’anthropologue estime qu’il ne reste que deux ou trois générations à l’humanité avant de disparaître. Pour Nom de Zeus, il explique pourquoi la fin est si proche. Entretien pré-apocalypse.

Suite: Nous avons lancé le processus de deuil de notre propre espèce„ – Nom de Zeus:

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)