lundi 6 février 2017

Mediapart : le redressement fiscal confirmé par les députés

Edwy Plenel, cofondateur de Mediapart, dénonce une injustice fiscale.

Le site d'information devra payer au fisc une ardoise de 4,1 millions d'euros pour s'être autoappliqué un taux réduit de TVA entre 2008 et 2014.
L'espoir n'aura été que de courte durée. Après un premier vote, début décembre à l'Assemblée nationale, qui entrouvrait la voie à une forme d'amnistie fiscale pour plusieurs sites d'information en ligne condamnés à un redressement fiscal, les députés ont finalement rejeté cette option mardi soir, ce qui devrait notamment obliger Mediapart et Arrêt sur images à régler leurs ardoises.Mediapart : le redressement fiscal confirmé par les députés

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)