lundi 30 janvier 2017

La France fait la chasse aux "fake news" avant l’élection présidentielle

Facebook est accusé d'avoir favorisé l'élection de Donald Trump en laissant proliférer les intox sur son réseau

Les autorités prennent les fausses informations au sérieux. Selon L’Express, la direction interministérielle des systèmes d'informations et de communication de l'État (DISIC), le ministère de l’Intérieur et l’Agence nationale de sécurité des systèmes d’information (ANSSI) souhaitent rencontrer les représentants de Facebook, Google, YouTube et DailyMotion. L’objectif est d’éviter la propagation et la mise en avant par le biais des algorithmes de référencement de contenus de désinformation susceptibles de manipuler l'opinion et d'influencer l’élection présidentielle en cas de scrutin serré. 

La France fait la chasse aux "fake news" avant l’élection présidentielle

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)