samedi 14 janvier 2017

La plus dangereuse journaliste du monde est russe, vraiment? | Dany Huski



Selon le renseignement américain, la rédactrice en chef des médias russes Sputnik et RT Margarita Simonian a dirigé une puissante campagne visant à créer des conditions propices à l’élection de Donald Trump au poste de président des États-Unis. Quelle puissance!
Le rapport des services de renseignement des États-Unis mentionne 27 fois le nom de Margarita Simonian, tout en l’accusant de tentatives de transmettre le message du Kremlin au public étranger par l’intermédiaire des plateformes telles que l’agence Sputnik et la chaîne de télévision RT, message — doit-on encore le préciser — à l’avantage du républicain Donald Trump.


'via Blog this'

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)