vendredi 13 janvier 2017

Les alliés des USA empêchent Obama de frapper une dernière fois la Russie

Barack Obama



En dépit des appels insistants de Washington, Londres et Paris ont décidé de reporter l’examen de la question sur des sanctions à adopter contre Damas au Conseil de sécurité des Nations unies jusqu’à l’entrée en fonction du futur président des États-Unis Donald Trump.

En décembre, quelques semaines à peine avant la cérémonie d'investiture du président américain élu Donald Trump, les principaux conseillers pour la sécurité de Barack Obama se préparaient à une bataille finale avec la Russie sur la scène internationale, peut-on lire dans le magazine en ligne américain Foreign Policy.


Suite: Les alliés des USA empêchent Obama de frapper une dernière fois la Russie

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)