lundi 6 mars 2017

Nouvelles découvertes conventionnelles de pétrole et de gaz en 2015 et 2016.

Nouvelles découvertes conventionnelles de pétrole et de gaz en 2015 et 2016.: "Les investissements mondiaux dans l’exploration pétrolière et gazière ont diminué de près de 35% en 2016, soit une baisse équivalente à celle connue dans ce secteur en 2015, dans un contexte de prix bas des hydrocarbures. Les volumes de pétrole et de gaz « conventionnels » découverts ont diminué d’environ 25% en 2016(1) selon les dernières estimations d’IFP Énergies nouvelles.

Dans cette note de synthèse présentée lors du colloque Panorama 2017 d’IFP Énergies nouvelles, Geoffroy Hureau et Roland Vially rappellent les principales découvertes d’hydrocarbures réalisées dans le monde au cours des deux dernières années(2). Ils n’incluent pas dans leurs statistiques les découvertes de gisements non conventionnels (« à l’exception des découvertes majeures ») qui ne sont, selon cette note, généralement pas annoncées par les producteurs, ces derniers réévaluant leurs réserves non conventionnelles à chaque nouveau puits foré.

En 2015, le groupe italien ENI avait découvert un immense gisement dans l’offshore égyptien baptisé Zohr (637 milliards de m3 de réserves estimées). Ce gisement, dont la mise en production devrait débuter fin 2017, pourrait « changer la donne en Méditerranée », en permettant notamment à l’Égypte d’assurer son indépendance gazière."

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)