dimanche 19 février 2017

Les "néocons" battus à Alep veulent toujours la peau du Hezbollah. -- Jacques-Marie BOURGET

Les "néocons" battus à Alep veulent toujours la peau du Hezbollah. -- Jacques-Marie BOURGET: "Alors que la coalition des nouveaux impérialistes se réjouissait par avance d'un coup double à jouer en Syrie, éliminer Bachar et le Hezbollah tout en écorniflant l'Iran, voilà que l'organisation de résistance libanaise sort renforcée de la victoire d'Alep. Il faut donc abattre Nasrallah et ses troupes par un autre moyen, le vieille arme de la CPI et des "crimes de guerre". La machine est en route."

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)