jeudi 2 février 2017

Stefanovitch : "Le Sénat, 4 ou 5 jours par mois pour... 11 350 euros net mensuel" - Le Point

Le 13 juin, il n'y a pas foule au Sénat pour écouter Myriam El Khomri défendre sa loi.

En publiant Le Sénat. Un paradis fiscal pour des parlementaires fantômes, paru le 2 juin aux éditions du Rocher, Yvan Stefanovitch est devenu l'ennemi public numéro un des sénateurs. Dans son ouvrage, le journaliste décrypte leurs privilèges, légaux, mais « scandaleux », selon lui. Et explique pourquoi le système de sanction mis en place par le président de l'institution Gérard Larcher est opaque, inefficace, et surtout contre-productif en ce qu'il détériore encore plus l'image du Sénat. Ce dernier a d'ailleurs prévenu les sénateurs dans une lettre que nous publions au bas de cet article qu'il prévoit d'attaquer le journaliste en justice pour ses écrits. Le Point.fr a contacté Yvan Stefanovitch. 

Stefanovitch : "Le Sénat, 4 ou 5 jours par mois pour... 11 350 euros net mensuel" - Le Point

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Utiliser le code html classique pour ajouter un lien (Plus d'info ici)